Le mois d'Octobre placé sous le signe de la gratitude !

Thème du mois

Qu’est ce que la gratitude ?

 

La gratitude, c'est cet acte intentionnel et désintéressé produit par autrui, qui conduit à un sentiment de reconnaissance. C’est une émotion qui mélange joie, émerveillement, et que nous ressentons lorsque nous percevons les efforts qu'une personne fournit à notre égard, ou lorsque nous regardons autour de nous et que nous prenons conscience de ce qui nous est offert. C’est cette envie de la transmettre et de la partager qui donne lieu à l’expression de gratitude.

 

Nos prédispositions naturelles

Naturellement, notre cerveau humain est conditionné pour percevoir davantage ce qui est angoissant et menaçant, car dans notre histoire, percevoir le danger était une question de survie. De nos jours, nous allons plus facilement nous laisser envahir par des émotions négatives, des ruminations. Ce qui est proposé par la psychologie positive à travers la pratique de la gratitude, c’est un rééquilibrage de cette tendance en réorientant notre attention sur les émotions chaleureuses et les moments positifs. Il s'agit de créer plus d’espace pour inclure d’autres aspects plus agréables du quotidien qui passent souvent inaperçus. C’est la différence entre la vie et la survie. Vivre, c'est faire l’expérience de l’existence humaine, c’est s’ouvrir à tout ce qui est beau et bon.

 

 

Par où commencer ?

1. Reconnaître le besoin de l’Autre pour apprécier ses gestes envers nous

La gratitude est composée de deux étapes essentielles : le constat de l'événement positif, et la conscience du rôle qu'autrui a joué dedans. En cela, elle requiert de l’humilité car elle implique la reconnaissance d’une forme d’interdépendance. Au contraire, lorsque l’on cultive l’idée de se "débrouiller tout seul", d’être auto suffisant, alors on se coupe de cette émotion ! Il faut faire l'effort de reconnaître se vulnérabilité, pour estimer ce qui nous est offert.

 

2. Apprécier les choses “simples” de la vie, devenues invisibles

Pour laisser la gratitude s’inviter un peu plus dans nos vies, l’une des pratiques les plus simples consiste à se poser quelques minutes et prendre le temps d’apprécier un moment du quotidien; cela peut être une conversation chaleureuse avec un ami, une journée ensoleillée, un café préparé par un collègue de travail à notre attention… Pour nous aider à prendre un peu plus la mesure de cette émotion, on peut se formuler des questions telles que : - Quelles sont les choses pour lesquelles je suis reconnaissant(e) dans ma vie ? Dans ma journée ? Les personnes qui m'ont soutenu ?

 

 Les bienfaits de la gratitude d’un point de vue scientifique

La gratitude est une pratique de pleine conscience car elle permet d’investir l’instant présent avec plus de profondeur. D'ailleurs, il existe une forme de méditation tournée autour des émotions d’altruisme et de compassion aussi connue sous le nom de Loving Kindness en anglais, ou Metta dans la tradition bouddhiste. Cette forme fait appel à nos sentiments de bienveillance, de gratitude et de compassion. Des études menées par le Dr Tania Singer, neuroscientifique et psychologue, montrent que ces émotions favorisent le lien social, permettent de diminuer le sentiment d’anxiété et de détresse empathique.

 

1. Une meilleure santé

Les effets bénéfiques de la gratitude sur la santé physique et mentale sont nombreux. Les études menées en psychologie positive montrent que l’émotion de gratitude, comme celle de la joie, réduisent les effets du stress chronique, en diminuant notamment de 23% la production de cortisol, “l'hormone du stress”, néfaste pour le système immunitaire. La pratique de la gratitude permet de contrer les effets du stress en entraînant une baisse de la tension artérielle, et de mieux dormir.

 

2. Un rapport aux autres plus sain

Éprouver de la gratitude pousse à vouloir l’exprimer en retour, ce qui crée un cercle social vertueux. Une étude menée à l’institut Max – Planck à Leipzig montre que pratiquer régulièrement ce type de méditation renforce la puissance de l’esprit, l’équilibre intérieur et la détermination à aider ceux qui souffrent. Pourtant, il y a un vrai apprentissage (ou réapprentissage) à entamer pour ressentir, cultiver et exprimer la gratitude. Dans une époque qui valorise la notion d’autonomie, la performance individuelle et l’estime de soi un peu égoïste, la gratitude nous rappelle que derrière chacun de nos bonheurs ou de nos succès se trouve quelqu’un qui, à un moment donné a participé à notre réussite.

 

Quelques pratiques pour commencer à cultiver cette philosophie de vie :

  • Tenir un Journal de gratitudes : noter jusqu’à 5 choses ce que l’on a observé dans la journée et qui nous a donné un sentiment de gratitude, de reconnaissance. L’idée n’est pas de faire une liste mais plutôt de se laisser surprendre en écrivant ce qui nous a touché, qu’on n’avait peut-être pas vu les autres jours : en somme, de développer la capacité à se laisser surprendre par son quotidien.
  • Lettre de gratitude destinée à une ou plusieurs personnes (que l’on choisit d’envoyer ou non)
  • Apprendre à être reconnaissant envers soi-même de ce que nous avons accompli, traversé, et pour ce que nous avons pu donner aux autres.
  • Pratiquer des méditations autour de la gratitude et de l'interdépendance.

 

Chèr(es) yogis, on vous laisse à présent percevoir le monde sous un oeil nouveau ! 

Lolita, sophrologue & Soraya pour SOMASANA


Articles similaires

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Mentions légales