Kinésithérapie

La masso-kinésithérapie est la thérapie de la gestuelle humaine (kinêsis signifie le « mouvement » en grec). Elle utilise le mouvement ou, au contraire corrige et réduit ce dernier. Elle opère par différentes techniques, notamment par la mise en place d'orthèses, afin de rendre au corps une fonction qui s'est altérée. Ces thérapeutiques peuvent par exemple être utiles afin de retrouver l'usage d'une main : après une chirurgie réparatrice, le patient sera accompagné dans l'apprentissage et l'adaptation à son nouvel état. Peuvent aussi être concernés les patients amputés et appareillés à l'aide d'une prothèse, etc.

La kinésithérapie signifie traitement par le mouvement. Elle peut agir au niveau de l'ensemble des tissus concernés par le soin pratiqué (tégumentaires, musculaires, articulaires, nerveux, pulmonaires, cardiaques, vasculaires...). Les techniques sont utilisées dans le but de la rééducation ou de la réadaptation de la personne. Ainsi, le kinésithérapeute cherchera à augmenter les capacités fonctionnelles de la personne (mouvement, posture) dans le cadre de la rééducation, ou à aider la personne à s'adapter à de nouvelles conditions dans le cas de la réadaptation.

Un des actes de la masso-kinésithérapie est le massage, c'est-à-dire la sollicitation des tissus (peau, muscles, tendons ou encore tissus sous-cutanés) du patient par différentes techniques manuelles ou instrumentales. La kinésithérapie utilise la physiothérapie qui consiste en différents moyens physiques (la chaleur, le froid, des courants électriques, des ultrasons, des infrarouges) afin de prévenir ou de soigner des pathologies tégumentaires ou musculo-tendineuses. La kinésithérapie cherche à favoriser l'autonomie des personnes dans leurs actes de la vie quotidienne. Elle peut aussi appliquer ses compétences préventives en intervenant en milieu professionnel; par exemple, en adaptant le poste de travail d'une personne dans le cadre de la prévention des maladies professionnelles ou encore afin de former le personnel manipulant des charges importantes.

La masso-kinésithérapie concerne également les techniques de kinésithérapie respiratoire des nourrissons atteints de bronchiolite, pour aider à l'entretien des volumes et des cinèses ainsi qu'au désencombrement.

La réalisation d'une contention élastique (strapping), souple (soutien du bras, bandage coude au corps) est également possible pour favoriser le maintien articulaire ou postural.

Cette discipline comprend la rééducation de presque toutes les pathologies médicales. Ce métier appartient au corps des rééducateurs à l'instar des ergothérapeutes, neuropsychologues, orthophonistes, orthoptistes, pédicure-podologues et psychomotriciens.

Raphaëlle GAVARD

Kinésithérapeute

Kinésithérapeute diplômée d'Etat, je vous reçois pour des consultations courantes et respiratoires. 

Je soigne les pathologies liées :
Aux mains et aux poignets
Aux épaules
Aux chevilles
Au dos
Je prends en charge également les sportifs et les enfants.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.